Les apports en nutriments doivent être suffisants pour permettre une croissance de cheveux optimale. Bien que d’autres facteurs tels que la génétique, l’âge et les hormones jouent un rôle dans ce procédé, les vitamines sont les principales sources de santé des cheveux. Qu’ils soient lisses, crépus ou frisés, les vitamines et minéraux leur apportent de la vitalité.

Sachez que la chute de cheveux est plus fréquente lors des changements de saison. Pour y remédier, privilégiez les vitamines en consommant plus de fruits et légumes ou en les prenant sous forme de complément alimentaire.

Vitamine pour cheveux : la vitamine A, indispensable à la pousse

Toutes les cellules du corps nécessitent de la vitamine A pour leur croissance, ce qui inclue les cheveux. En effet, ce sont les tissus qui poussent le plus rapidement dans le corps. La vitamine A participe à la libération du sébum, une substance huileuse sécrétée par les glandes cutanées. C’est ce sébum qui permet une hydratation du cuir chevelu pour garder les cheveux en bonne santé.

D’ailleurs, si vous présentez une carence en vitamines A, cela risque d’entraîner la perte de cheveux. Grâce à leurs propriétés anti-oxydantes, ces nutriments apportent de la brillance et de la souplesse à la chevelure. Attention toutefois, car une surconsommation de vitamine A risque aussi de créer le même effet. Dans ce cas, vous pourrez toujours vous tourner vers une solution plus radicale comme le complement capillaire.

La vitamine A est aussi conseillée pour les cheveux ternes. Elle leur redonne brillance et résistance. Parmi les meilleures sources de vitamine A, on retrouve l’huile de foie de morue, le yaourt, le lait, les œufs, les potirons, les carottes, le chou frisé et les épinards.

photo femme hereuse

Vitamine pour cheveux : différents types de vitamine B pour nourrir la chevelure

Les différentes vitamines B jouent un rôle dans la nutrition et la croissance des cheveux. Parmi les plus connues, on peut citer la biotine. De nombreuses études démontrent qu’il existe un lien entre la perte de cheveux et la carence en biotine. Toutefois, la chute de cheveux est aussi le résultat de plusieurs facteurs. Quoi qu’il en soit, la biotine ou vitamine B8, stimule le cuir chevelu. Elle est présente dans presque tous les aliments, notamment les viandes, les fruits et légumes ou encore les abats.

D’autres vitamines B, dont la vitamine B3 et la vitamine B5, jouent aussi un rôle pour avoir de beaux cheveux. La vitamine B3 est connue pour nourrir les racines et par conséquent pour stimuler la pousse de cheveux sains. Elle est présente dans la volaille, le riz ou encore les tomates sèches.

Quant à la vitamine B5, elle participe au renouvellement cellulaire et intervient dans le processus de croissance et de réparation des cheveux. Elle possède des vertus régénérantes. Une prise régulière de cette vitamine permet une repousse rapide des cheveux. Sinon, vous pourrez toujours opter pour un complement capillaire homme pour cacher votre début de calvitie. En associant la vitamine B5 à la biotine, vous obtiendrez la formule pour régénérer les cheveux abîmés. On retrouve la vitamine B5 dans les graines et les champignons.

Enfin, la vitamine B12 favorise la pousse des cheveux, lorsqu’elle est associée au Fer et à la vitamine C. Pour éviter une carence en vitamine B12, privilégiez le poisson, les abats et les fruits de mer dans votre assiette.

cheveux blonde

La vitamine C : permet la structuration des cheveux

Les radicaux libres sont les principaux responsables des dommages et du vieillissement des cheveux. Étant un puissant oxydant, la vitamine C permet de se protéger contre le stress oxydatif engendré par ces éléments. De plus, elle intervient dans la fabrication de collagène, qui permet de structurer les cheveux. En outre, elle aide le corps à absorber le fer et ce dernier favorise la croissance des cheveux. La vitamine C est présente dans certains fruits, comme le citron, la goyave ou les agrumes.

La vitamine D : participe à la création de follicules

L’alopécie serait, dans une moindre mesure, liée au manque de vitamine D dans l’organisme. Certaines études démontrent également qu’elle participe à la création des petits pores du cuir chevelu, aussi appelés follicules, où poussent les nouveaux cheveux. Quoi qu’il en soit, le véritable rôle de la vitamine D dans la pousse des cheveux demeure encore incertain à ce jour.

Ceci, dit, l’organisme en a grand besoin, tout comme des autres vitamines. Il faut noter que le corps produit de la vitamine D en étant en contact avec le soleil. Vous pouvez donc augmenter votre apport en restant au soleil un moment. Sinon, parmi les aliments qui en contiennent, on peut citer le poisson gras, les aliments enrichis et l’huile de foie de morue.

La vitamine E : favorise une pousse rapide

La santé du cuir chevelu dépend en grande partie de la vitalité des cheveux. La circulation sanguine au niveau des racines est stimulée par la vitamine E. C’est ce qui favorise la croissance des cheveux tout comme l’utilisation d’huile de ricin. De plus, comme la vitamine C, c’est un antioxydant qui permet de lutter contre le stress oxydatif. La vitamine E joue aussi un rôle pour contrôler les frisottis et donner un éclat naturel aux cheveux.

Selon une étude qui consistait en une comparaison entre un groupe de personnes qui prenait un supplément de vitamine E et un autre qui prenait du placébo, la croissance des cheveux des personnes du premier groupe fût d’environ 34,5%, contre 0,1% uniquement pour l’autre groupe (sur une période de 8 mois). Cela démontre bien que le rôle de la vitamine E est prédominant dans la croissance des cheveux.

Parmi les meilleures sources de cette vitamine, on peut citer les avocats, les épinards, l’huile de chanvre, les amandes ou encore les graines de tournesol. Il faut noter que toutes les vitamines peuvent être consommées sous forme de suppléments alimentaires.