Le sang humain comporte de nombreux nutriments, dont le glucose ou le sucre. Il participe de ce fait au bon fonctionnement de l’organisme car c’est sa principale source d’énergie. Cependant, il est important de contrôler le taux de glucose dans le sang, notamment pour les personnes présentant un risque élevé de diabète, mais aussi pour contrôler la production d’insuline. L’examen de la glycémie est prescrit par un médecin.

Glycémie capillaire : en quoi ça consiste ?

La glycémie désigne tout simplement le taux de glucose contenu dans le sang. Une partie de ce nutriment est transformé en glycogène. C’est ce dernier qui fournit au corps l’énergie dont il a besoin au quotidien. Pour que ce soit possible, une personne doit donc consommer des aliments qui contiennent du glucose.

Quant à la glycémie capillaire, c’est la mesure du taux de glucose dans le sang, que l’on effectue au niveau d’un vaisseau nommé « capillaire ». Ce procédé n’a donc rien à voir avec les cheveux et la prothese capillaire sur mesure. En effet, ces vaisseaux sont appelés ainsi car ils sont tout aussi fins que les cheveux.

Il faut savoir que la glycémie doit se situer entre 0,7g/L et 1g/L :

  • Si le taux est inférieur à la normale, on parle d’hypoglycémie
  • S’il est supérieur à la normale, la personne est atteinte d’hyperglycémie
  • S’il est supérieur à 1,26g/L à jeun, la personne est diabétique

En général, un simple prélèvement d’urine suffit pour évaluer le taux de glucose. Toutefois, il est toujours préférable de confirmer les résultats avec une prise de sang, qui est la glycémie capillaire. Dans tous les cas, rappelez-vous que ce procédé n’a aucun rapport avec les cheveux. Vous pouvez toutefois vous renseigner sur la prothèse capillaire homme ici.

Pourquoi contrôler sa glycémie ?

Pour réguler la glycémie dans le corps, il convient d’équilibrer les hormones. En effet, certaines hormones telles que l’adrénaline et le cortisol font grimper la glycémie, tandis que d’autres comme l’insuline la font baisser. Elle peut également varier en fonction du stress, de l’alimentation et de l’activité physique. Il faut noter que l’insuline est une hormone produite par le pancréas. Quand une personne consomme un aliment ou une boisson riche en glucides, la glycémie augmente, entraînant la libération de l’insuline. Elle se fixe ensuite sur certaines cellules pour assurer la baisse de la glycémie, en même temps qu’elle favorise l’entrée du glucose.

Le contrôle de la glycémie permet donc de détecter un éventuel problème au niveau de la production d’insuline ou de ses récepteurs. Elle permet aussi de vérifier si le patient est atteint d’un trouble de la régulation du glucose ou du diabète. D’ailleurs, même si aucun symptôme du diabète n’est apparent comme un problème de surpoids, des antécédents familiaux ou d’autres problèmes pathologiques telles que l’hypertension artérielle, contrôler la glycémie reste conseillé.

Comment se déroule la glycémie capillaire ?

En cas d’instabilité du taux de sucre dans le sang, le médecin peut recommander de faire des autotests. En effet, la glycémie capillaire peut se faire simplement grâce à une baguette au bout du doigt. Voici comment procéder :

Préparation avant le test

Avant de vous piquer le doit avec la lancette, assurez-vous premièrement de disposer de bandelettes compatibles avec votre lecteur de glycémie. De même, vérifiez qu’elles ne soient pas périmées pour éviter de fausser les résultats. En outre, procédez à des tests de contrôle de la qualité avec le lecteur pour garantir la fiabilité des résultats.

La procédure basique

Pensez d’abord à vous laver les mains, puis insérez une bandelette dans le lecteur de glycémie. Ensuite, servez-vous de la lancette pour piquer votre doigt à un endroit précis (autour des bords). Une fois que le sang apparaît, utilisez la bandelette pour l’aspirer. Puis, faites une pression sur le bout du doigt à l’aide d’un pansement de gaze. Si vous suivez ce procédé à la lettre, vous devrez obtenir votre taux de glycémie après quelques minutes.

Connaissez votre fourchette de glycémie

Pour les personnes en parfaite santé, une fourchette de glycémie est recommandée, quel que soit l’objectif de glycémie en question. Par exemple, avant de manger, le taux de glycémie doit être compris entre 70 et 130mg/dl de sang, contre 180 après le repas. Sollicitez un avis médical pour déterminer une fourchette de glycémie individualisée.

Pour les soignants

Pour les professionnels de la santé qui réalisent une glycémie capillaire sur d’autres personnes, les précautions sanitaires concernant les agents pathogènes qui se transmettent par le sang, doivent être respectées. On peut citer le port de gants, la stérilisation des outils et le lavage des mains.

Si votre intérêt se porte sur les soins capillaires, nous vous conseillons cet articles : les différents types de cheveux pour les prothèses capillaires