La perte de cheveux pour les femmes peut être une expérience particulièrement traumatisante. Parfois, elle peut être la conséquence de choses naturelles comme les hormones ou les prédispositions génétiques. D’autre part, ça peut-être un impact direct des choses diverses que nous faisons subir à nos cheveux, par exemple, les coiffures (c’est-à-dire les tresses serrées), le traitement chimique continu (c’est-à-dire les défrisants) ou une mauvaise alimentation.

Un certain nombre de facteurs divers tels que le stress, la génétique ou les problèmes médicaux peuvent causer la perte de cheveux chez les femmes aux cheveux de type afro. Selon le diagnostic effectué, la perte de cheveux peut être classée comme permanente ou temporaire. Si vous êtes une femme aux cheveux afro sujette à la perte de cheveux, vous devriez consulter un spécialiste pour vous assurer qu’un diagnostic professionnel sera fait.

Les cheveux de type afro poussent comme n’importe quel autre type de cheveux. Cependant, ilssont plus vulnérables aux dommages que tout autre type de cheveux en raison de leur structure délicate.

Aujourd’hui, nous allons traiter certaines des principales causes de perte de cheveux chez les femmes aux cheveux de type afro. De plus, nous discuterons des techniques de traitement.

Si vous qui subissez une perte de cheveux ou un affinement des cheveux, vous devriez prendre le temps de lire et de comprendre ces renseignements et commencer à prendre les mesures nécessaires pour que vos cheveux retrouvent un bon état de santé. Toutefois, dans un cas de perte de cheveux sévère, vous devriez consulter un médecin afin d’éviter que la situation ne devienne permanente ou ne s’aggrave.

CAUSES DE LA PERTE DE CHEVEUX DES FEMMES AFRO-CARIBEENNES

  1. Alopécie de traction

Lorsqu’il s’agit de techniques de coiffure, les femmes aux cheveux crépus peuvent être incroyablement créatives. Malheureusement, beaucoup ne savent pas à quel point certaines de ces coiffures peuvent abimer leur chevelure.Contrairement à la perte de cheveux génétique, ce type de perte est le résultat d’une tension excessive ou d’une traction sur les fibres de cheveux. C’est courant chez les femmes, en particulier chez celles qui ont des cheveux crépus. Tissages, tresses, cornrows, extensions de cheveux, toutes ces techniques de coiffure imposent une tension sur le follicule pileux et tirent peu à peu le cheveu de sa racine.

En fonction de la manière dont les cheveux afro sont tirés, la chute des cheveux peut apparaître sous la forme d’une calvitie ou de plaques de calvitie.

L’alopécie de traction constante peut arrêter le développement de nouveaux follicules pileux et causer ainsi une perte de cheveux permanente.

  1. Alopécie cicatricielle centrale centrifuge

Ce type de perte de cheveux est connu chez de nombreuses femmes aux cheveux afro. Elles vont d’abord repérer un amincissement des cheveux à la couronne de la tête, qui s’étendra finalement à d’autres parties.Comment cela se produit-il ? Souvent, cela est causé par un traitement chimique excessif (ex. défrisants). Le bon traitement pour l’alopécie cicatricielle centrale centrifuge est médical puisqu’il s’agit d’un problème inflammatoire.

En plus de prendre divers suppléments et vitamines, consultez rapidement un médecin qui vous prescrira probablement des anti-inflammatoires (comme la cortisone) ou tout autre médicament à appliquer directement sur votre cuir chevelu.

 

  1. Alopécie androgénétique

On l’appelle souvent « calvitie féminine ». Toute femme qui la subitremarquera l’amincissement des cheveux autour de la couronne de la tête et d’autres parties.

Comment cela se produit-il ? Cette maladie-là est héréditaire. Par conséquent, si vous en souffrez, vous devriez consulter votre médecin pour avoir des traitements appropriés qui peuvent inclure des médicaments sur ordonnance ou l’hormonothérapie.

Les médicaments en vente libre comme le minoxidil topique (Rogaine) peuvent également traiter ce type de perte de cheveux.

  1. Perte de cheveux hormonale

Au fur et à mesure que l’on vieillit, il est naturel de connaître des changements tels qu’une croissance plus lente et une perte de cheveux accrue.

La ménopause, la grossesse et les problèmes de thyroïde sont quelques-uns des changements hormonaux qui peuvent déclencher une perte de cheveux chez les femmes.

Ce type de perte de cheveux peut être traité avec des médicaments thyroïdiens, une œstrogénothérapie, ou des suppléments nutritionnels en fonction de la cause du problème. Par conséquent, il est fortement recommandé de passer régulièrement des examens médicaux afin d’évaluer votre état de santé général. Si la perte de cheveux est causée par un déséquilibre hormonal, votre médecin s’en occupera immédiatement.

TRAITEMENTS POSSIBLES

Dans la plupart des cas, la perte de cheveux chez les femmes ayant des cheveux afro est maîtrisable et peut être inversée. Aujourd’hui, il existe des traitements médicaux spécifiques qui aident à stabiliser la chute continue et à stopper le processus de calvitie, il existe aussi des solutions de comblement comme les prothèses capillaires.

Par ailleurs, des compléments pour cheveux peuvent améliorer l’apparence de ces derniers. Pour maintenir une chevelure saine, la nutrition est très importante. Ainsi, si vous consommez les vitamines nécessaires, cela va vous aider.

Vous devriez éviter les coiffures serrées qui peuvent endommager les bulbes capillaires et cesser d’utiliser des défrisants chimiques ainsi que tout autre traitement qui pourrait ruiner la fibre de vos cheveux.

Bien que la perte de cheveux soit habituellement d’ordre génétique et semble difficile à inverser, il existe de nombreuses manières de contrôler et d’arrêter la calvitie.

La meilleure façon est de considérer votre fibre capillaire comme une matière fragile, fine et délicate : si vous la traitez bien, elle durera plus longtemps.